Xavier Marie Bonnot : la dame de pierre
Xavier Marie Bonnot : la dame de pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Titre : La dame de Pierre 

 

Auteur : Xavier Marie Bonnot 

 

Editeur :

Michel Belfond(2015)  19 euros et 

Pocket(2016) 7,90 euros

 

  Nombre de page : 438 / 480 

 

 

 

 

 

 

 

Excellent  roman noir de Xavier-Marie Bonnot , la dame de Pierre , l’enquête policière a pour décor un paysage de montagne qui auréole le roman de son mystère , une montagne, belle majestueuse , dangereuse, cruelle.  Un écriture parfois sèche ,  parfois poétique un mélange qui donne le tempo au roman. Une  atmosphère oppressante, angoissante .... Une histoire sombre et humaine , une très belle fresque dépeinte par l’auteur, des personnages vrais,  taiseux,  méfiants qui intériorisent,  des esprits torturés par la vie,  des paysans pures souches parfois rustres murés dans leur mutisme et dans le non-dit.  Le poids des convenances est important au détriment de la tolérance. La mort est présente, bien sûr, mais pas seulement. On parle d’amour, de folie, de dépassement de soi, d’acceptation de l'autre tel qu'il est.

 

Pour oublier sa vie où il était guide de haute montagne, Pierre, la quarantaine,  est venu s’installer dans un village reculé près de Bourg d'Oisans, avec son chien et ses moutons comme seuls compagnons. Claire, sa soeur, la quarantaine,  chercheuse au  CNRS,  célibataire comme lui, lui rend habituellement visite pour la Toussaint. Cette année, elle est mélancolique. Elle lui raconte ses nuits de cauchemars et hantées par une certaine Vicky, elle lui parle même de sa disparition prochaine.  Inquiet quant à la santé mentale de Claire, Pierre part consulter un ami médecin. A son retour a Claire a disparu dans la montagne.

On retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, Pierre est désigné comme un coupable potentiel.  A t-il pu commettre l’irréparable ? Et qui est cette Vicky dont personne  ne semble connaître l’existence ?

Quel était donc  le secret de sa  sœur ?

 

Un très bon thriller du terroir à découvrir

Sonja Delzongle: Dust
Sonja Delzongle : Dust

 

 

Auteur: Sonja  Delzongle

 

Titre: Dust

 

Editeur: Denoel(2015) : 20,90 euros

               Folio(2016) : 5,90 euros

 

Nombre de pages: 528 / 560

 

 

 

 

J’ai eu l’occasion de discuter avec  Sonja Delzongle au salon de Hyères, ce fut vraiment une très belle rencontre, une femme vraie, passionnée par l’écriture et d’une grande gentillesse un réel plaisir et qui m’a donné une belle envie de découvrir son univers ... Nous y voilà , aujourd’hui je vais vous parler de Dust ...Un coup de cœur , une super découverte pour un thriller atypique fascinant, captivant, violent et  efficace , un thriller noir au suspens prenant ....Un beau jeu d’écriture percutant , une intrigue bien ficelée ... du rythme avec une accélération dans la deuxième partie , une fin décoiffant .... L’auteure choisit les bons mots, les bonnes expressions, les images les plus fortes pour nous dépeindre le climat, les paysages,  l’atmosphère de l'Afrique;  on y ressent la chaleur, l’humidité et la tension qui  nous enveloppent.

 

Hanah Baxter, profileuse de réputation mondiale, vit à New York, elle est appelée par Ti Collins du Criminal Investigation Department du Kenya avec qui elle a déjà collaboré...En effet depuis deux ans , régulièrement, on trouve des croix faites de sang , suffisamment de sang pour conclure que la personne n’a pu survivre, nul corps , juste cette croix à échelle humaine ....Une enquête difficile , complexe, sans parler du machisme de certains hommes du CID comme Juan Mendoza. Heureusement, Collins lui apprécie Hannah, et il lui parle d'un autre problème qu’il rencontre en ce moment : le massacre des albinos ....Deux enquêtes qui s’imbriquent... L’auteure nous plonge dans les croyances inhumaines, dans les excès de folie, dans la noirceur. Hannah se heurte à un tueur en série qui sème  des croix dessinées avec le sang de ses victimes et à un réseau de trafiquants de corps humains .

 Hanah est un personnage fascinant, forte et fragile à la fois, avec quelques addictions, une femme tumultueuse en quête de son avenir personnel et amoureux 

Marc Fernandez : Mala Vida
Marc Fernandez : Mala Vida

 

 

Titre: Mala Vida

 

Auteur:Marc Fernandez

 

Editeur:

Préludes(2015)

Livre de Poche(2017)

 

Nombre de pages                                                                                                                                                                                           

Très bon thriller plutôt cinématographique , un roman noir efficace , un polar haletant.

 Ecriture froide , sèche , minimaliste qui cadre avec l'atmosphère du roman.

Style simple, rapide,  rythmé.

L'environnement politique est omniprésent et tisse la toile du roman.

Des personnages qui accrochent le lecteur et font la force du livre.

Ils sont attachants, captivants

Quatre dominent l'intrigue :

- Diego Martin qui est un chroniqueur de radio au tempérament assez torturé.

- Isabelle Ferrer  qui est une avocate belle et énigmatique.

- David Ponce qui est un juge

- Ana Duran  qui est une prostituée transsexuelle devenue  détective.

 

Dans une Espagne qui aurait remis au pouvoir un gouvernement proche du franquisme  l'AMP , un jeune élu est assassiné (une série de meurtre suivra,  un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse ) .

Diego avec l'aide de son amie Ana  devenue détective et de David Ponce un juge tente de démêler l'affaire.

De plus , il va s'intéresser à une sombre affaire des bébés volés , celle-ci refait surface suite à la déclaration d 'Isabelle, une avocate porte-parole de l'Association Nationale des  Enfants Volés et delà tous vont s'allier pour faire éclater au grand  jour cette affaire et la faire porter devant les tribunaux.

 

 

Ce livre est fort bien documenté, c'est une très belle réussite , le seul danger pour certains, c'est de passer à côté du livre , en raison de l'aspect politico judiciaire et journalistique qui pourrait les rebuter.