Shari Lapena : l'étranger dans la maison
Shari Lapena : l'étranger dans la maison

 

 

 

Titre : L'étranger dans la maison

 

Auteur : Shari Lapena

 

Editeur : Presses de la Cité

 

 

 

 

 

Un très bon thriller psychologique captivant et addictif❤️❤️ l’étranger dans la maison de  Shari Lapena .

Une écriture pointue, précise, moderne et fort réaliste... Un roman vrai. Une atmosphère pleine de suspens , un climat oppressant. 

Cette auteure a le talent de donner corps, de donner vie à des émotions et des sentiments enfouis.  Un thriller s’appuyant sur les faux-semblants de la vie de couple. Elle montre comment les mensonges peuvent entrainer de véritables cauchemars. Elle évoque ce bonheur conjugal fragile, réel ou écran de fumée qui risque de voler en éclat quand non-dit, secrets, trahisons sortent au grand jour, quand tout se dévoile .

 

Karen et Tom ont tout pour être heureux , en apparence: ils sont mariés depuis 2 ans, une existence aisée, font des projets d’avenir. Mais voilà , tout va être remis en question quand Tom , un soir rentre chez lui et que son épouse n’y est pas. Karen a disparu en laissant la porte ouverte, une salade de tomate en cours de préparation, elle n'a pris ni son sac à main, ni son téléphone portable. .  Il reçoit la visite de la police pour l’informer que sa femme a été victime d’un accident de voiture

Karen est à l’hopital, quand elle se réveille, elle a tout oublié de l’accident, de ces circonstances, de comment elle s’est retrouvée dans ce quartier qu’elle ne fréquentait jamais, le cadavre d'un homme est découvert à quelques mètres du lieu de l'accident. L'heure du crime correspond. La police fait le lien avec Karen. L'enquête commence.  Et puis voilà que karen à des images et se souvient qu’un étranger s’est introduit dans leur maison .... Où est la vérité ? Que cache Karen? Son amnésie est elle vraie ou simulée ?

 

Un thriller assez féministe pourrait on dire .... Ce qui en fait aussi sa force !!! Une très belle lecture que je vous recommande  Merci à NetGalley et aux Editions Presses de la Cité pour ce SP

Alexandria Marzano-Lesnevich:  l'empreinte
Alexandria Marzano-Lesnevich : l'empreinte

 

 

Titre : L'empreinte

 

Auteur : Alexandria Marzano-Lesnevich

 

Editeur : Sonatine Editions 

 

 

 

 

 

Brillant, puissant, bouleversant écrit magistralement l’Empreinte de Alexandria Marzano-Lesnevich. Livre qui dérange et questionne. Très gros coup de cœur pour un récit enchevêtré entre deux histoires dramatiques, celle de Ricky Langley pédophile et meurtrier du jeune Jeremy Guillory dans les années 90 et celle d’Alexandra elle-même.

Un texte porteur de sentiments, de réflexions. Un texte qui évoque la famille, le non-dit, le silence, la vérité. Un livre hybride, témoignage de l’horreur que représente l’inceste, la pédophilie. Des mots qui parlent de culpabilité et de pardon, de circonstances et de responsabilité. Un jeu de scène complexe où l’auteur se met à la place de la victime et aussi du coupable.

Texte qui est un cri à l’attention du lecteur, cri d’éveil à notre conscience et notre cœur. Un roman au croisement du roman noir, de l’autobiographie et de l’investigation journalistique. Une écriture intelligente, élégante, puissante, belle et brutale pour un roman qui ne laisse pas de place à l’indifférence. Empreinte du coupable, empreinte des blessures, souffrances infligées à la victime 

En 2003, étudiante en droit à Harvard, Alexandria débute un stage au sein d’un cabinet d’avocats dans le but de défendre les hommes accusés de meurtre, c’est une farouche opposée à la peine de mort. Sa voie croise celle d’un tueur, Ricky Langley, emprisonné pour le meurtre d’un enfant de 6 ans, dont la confession l’horrifie, remet en questions ses convictions.

 Elle se met à vouloir sa mort. C’est l’électrochoc que cette vision d’elle-même. Elle ne se reconnait pas et cherche à comprendre ce qui peut la pousser à ressentir une telle haine pourrait-on dire. Sa quête d’elle-même la conduit à un lien insoupçonné entre son passé et cette effroyable affaire

Une plongée qui la mène à sa propre histoire, fantôme d’un passé oublié, enfoui dans les affres de son identité, empreinte indélébile d’une blessure interne. Elle part en quête de la vérité, des vérités.

Livre poignant montrant la subjectivité de la loi et que la vérité peut être  complexe. Un roman fort que l’on n’est pas prêt d’oublier, une auteure qui force l’admiration pour son courage et sa force

Christine Mangan: Tangerine
Christine Mangan: Tangerine

 

 

 

Titre: Tangerine

 

Auteur: Christine Mangan

 

Editeur : Harper Collins France

 

 

 

 

 

Gros coup de cœur pour un magistral thriller psychologique hitchcockien , un page turner féminin machiavélique, un cadre exotique qui fait corps avec les mots, Tanger, la mystérieuse, l’envoûtante où chaleur et senteurs enivrent les touristes. Au cœur de ce roman, deux femmes, Lucy et Alice, deux personnalités qui laissent dans leur sillage un effluve de suspens, les essences de leurs sensations, de leurs ressentis, de leurs états d’âme ....Personnages obsessionnels et obsédants ... Une écriture puissante qui crée ce climat oppressant, moite ... Un huis clos à ciel ouvert. Un récit sombre et glaçant, une scénique cinématographique. Lucy et Alice se renvoient le je. On lit, on analyse, on doute et on doute du doute lui-même. 

Christine Mangan avec «Tangerine» met avec brio en scène l'amitié toxique entre deux femmes dans le Maroc des années 50.

Alice et Lucy se sont connues étudiantes, le fait d’être orpheline avait scellé leur entente. 1956, Tanger, Alice, est riche, mariée à un homme au travail flou qui la tient sous sa coupe, c’est une jeune femme fragile, angoissée, perturbée qui ne s’habitue pas à cette ville. Surgit son ancienne amie Lucy, forte sure d’elle, téméraire... Lucy aime cette ville , elle se l’approprie et s’insinue de plus en plus dans la vie d’Alice. L’affection de Lucy est excessive, inquiétante, ambiguë. Et le récit revient par bribes sur l’incident qui s’est produit à l’université. Une espèce de jeu de chat et souris va s’établir entre les deux femmes. Elles se guettent, essaient d’anticiper ce que va faire l’autre. Qu’a t-il pu arriver qui a bouleversé leur amitié ... Alice perd elle la tête ? Pourquoi Lucy ment ? Que cache le mari d'Alice?

Crescendo, la tension monte et l’étau se resserre autour des différents personnages 

Un excellent thriller que je vous recommande vivement où toxicité, manipulation, perversion de l’esprit et de l’âme se font écho .

#tangerine #christinemangan #netgalleyfrance #harpercollinsfrance 

Heidi Perks : Alice
Heidi Perks : Alice

 

 

Titre : Alice

 

Auteur : Heidi Perks

 

Editeur : Préludes

 

 

 

 

 

 

Une kermesse des écoles, des enfants qui jouent, des mères qui les surveillent ...Et le drame, une enfant qui disparait  ....Ou est passé Alice ? Comment ? Qui ?  Autant de questions qui restent sans réponses ...

Heidi Perks signe avec Alice, un excellent thriller psychologique, mené brillamment du début à la fin, un suspens allant crescendo, deux femmes au cœur de ce livre,  Harriet la mère de la petite Alice et Charlotte sensée la garder pendant cette kermesse. Un roman choral, deux voix de femmes  qui se font écho dans la différence de la douleur commune. Angoisse infernale pour Harriet et culpabilité croissante que ressent Charlotte ... En toile de fond, cette disparition, la réaction du père de la fillette  l’enquête de police, les réactions du voisinage et celle qu’on peut imaginer de la presse. Une écriture intéressante, avec une certaine fines , notamment pour décortiquer les états d’esprit et les affres des âmes

Un récit captivant , une tension nerveuse omniprésente , une ambiance de plus en plus oxygène au fil des pages .... Un flou enveloppe Harriet, femme fragile aux dires de son mari, qui rend responsable Charlotte de la perte de sa fille. Les évènements s’enchainent, pas tant dans l’action, mais plus dans la psychologie

L’histoire vous l’aurez compris , Harriet doit se rendre à une formation, elle est contrainte et forcée de confier sa fille, Alice, à sa meilleure et unique amie Charlotte, pour aller à une kermesse. Sinon, elle ne l’aurait pas fait, car elle a du mal à se séparer de son enfant. Voilà Alice disparait et Charlotte jure qu’elle n’a pas manqué de surveiller Alice ... Les jours passent et toujours rien , aucune nouvelle , aucune trace,  la police semble enlisée.... La pression monte entre le couple de parents meurtris ....

L’art de l’auteur va être de mêler un passé au présent pour comprendre l’état d’esprit de chacun et surtout d’Harriet, qui semble la proie à de nombreuses pertes de mémoire .... Que cache ce couple ..... Manipulation, coupable d’innocence, innocent coupable .... Un enfant n’a pas de prix... jusqu’où est on prêt à aller pour l’amour d’un enfant.

Un thriller que j’ai adoré et que je vous recommande , et attention au final !!!

 

#alice  #heidiperks  #preludeseditions #netgalleyfrance 

SK Tremayne :   juste avant de mourir
SK Tremayne : juste avant de mourir

 

 

Titre : Juste avant de mourir

 

Auteur : SK Tremayne

 

Editeur : Presses de la Cité 

 

 

 

 

 

 

Un bon thriller psychologique de S.K Tremayne, juste avant de mourir

Une belle écriture , un ton claustrophobe qui rythme l'ambiance 
De magnifiques descriptions de paysages, dépeints en artiste peintre ... On se promène dans ces Landes Anglaises, on s’imprègne des odeurs, on ressent l’air glacial, on sent la brume et l’humidité...Une atmosphère sombre et oppressante baignée de superstitions qui cadre parfaitement avec l’histoire.
 Imaginez un instant que vous perdiez le contrôle de votre voiture suite à une plaque de verglas, imaginez que de là votre voiture fonce dans les eaux noires d’un lac ... mais que vous réchappiez à une mort certaine en regagnant la surface tant bien que mal ....tout est flou dans votre tête car vous souffrez d’un traumatisme crânien , vous êtes sure, vous croyez , vous pensez que cela s’est passé comme ça et pourtant un souffle d’incertitude germe en vous , que s’est il passé ? 
Votre mari vous en veut, votre fille aussi et des souvenirs refont surface.... C’est ce que va vivre notre héroïne .... Kath ... qui forme un couple parfait avec son mari Adam , ils vivent dans une ferme, ils ont une fille Lyla qui va avoir 10 ans , une enfant un peu différente, même si ils ne veulent pas poser le diagnostic et un jour cet accident, ce réveil, et cette mémoire à retrouver !!! Silences, non-dit , mensonges s’enchainent
C'est le personnage de Lyla que j’ai préféré, elle est intelligente, attachante, émouvante... Elle souffre du syndrome d’Asperger. Elle est le cœur de ce livre, l’étincelle de vie.
Un scénario bien maitrisé, qui n’a pourtant pas déclenché en moi le coup de cœur que j’avais rencontré avec le Doute. Un peu déçue par la fin, qui se veut noire de chez noire, mais qui s'avère  peut être trop brute à mon goût, trop imprévisible et pas aussi cohérente que je l’aurais souhaitée .... seul petit bémol pour moi ....
Merci aux éditions presse de la cité et à Netgalleyfrance pour ce SP
#justeavantdemourir #sktremayne #pressedelacite #netgalleyfrance

John Waiwright : une confession
John Waiwright : une confession

 

 

 

Titre : Une confession 

 

Auteur : John Waiwright

 

Editeur : Sonatine

 

 

 

 

 

Un bijou ❤️❤️❤️ Il y a un peu de Simenon dans ce roman : une confession de John Waiwright on n'y trouve ni effusion de sang, ni police scientifique, ce n’est pas un polar, ni un roman noir, ni un roman «hard-boiled », ni un thriller... Mais, nous naviguons dans la psychologie et l’intuition, un roman incisif et percutant, tortueux et implacable ... Une écriture sobre et captivante. Un roman qui m’a séduite du début à la fin... Des personnages travaillés et décortiqués par l’auteur, des dialogues piquants 
John Duxbury âgé de cinquante ans, est à la tête d'une entreprise, il a des revenus confortables. Il est marié à Maude. Chaque soir, il s'isole dans son bureau. Il ouvre un carnet dans lequel il rédige son journal intime. Il s’adresse à son fils, Harry, il lui livre ses états d'âme, ses secrets et revient sur l'échec de son mariage. Mais, voilà il vit mal ce mariage qui petit à petit ce meurt, de mal en pis, le voilà forcé de faire chambre à part et de subir les affres de l’humeur de son épouse dominatrice qu'il continue à aimer malgré tout en espérant la retrouver comme à ses débuts. 
Il se refuse de penser au mot de divorce, dans son monde, on ne divorce pas, on dure, on endure. Pour essayer de se retrouver avec Maude, ils partent en week-end sur la côte anglaise. 
Nous sommes en décembre, la météo est atroce, le couple part se promener le long du littoral et c’est le drame. Maude se tue en chutant d'une falaise. Les policiers concluent à l’accident. Mais le doute va s’insinuer un témoin se présentant. L'enquête est menée par Harker, un inspecteur tenace , il va s’attaquer au vernis de respectabilité de cette bourgeoisie Anglaise envoyant valser les faux-semblants. Meurtre ou accident, that is the question.
Et là, rentre en scène tout le talent de l'auteur, doute, présomption d’innocence se mélangent, vérités et mensonges font corps. L’auteur ayant su créer un climat électrique jusqu’à cette confrontation finale.
Un livre écrit en 1984 mais qui n'a été traduit en français que cette année aux éditions Sonatine et je vous le recommande vivement ! Vous ne le regretterez pas 
Merci à netgalleyfrance, aux éditions Sonatine pour ce SP