Alexandria Marzano-Lesnevich:  l'empreinte
Alexandria Marzano-Lesnevich : l'empreinte

 

 

Titre : L'empreinte

 

Auteur : Alexandria Marzano-Lesnevich

 

Editeur : Sonatine Editions 

 

 

 

 

 

Brillant, puissant, bouleversant écrit magistralement l’Empreinte de Alexandria Marzano-Lesnevich. Livre qui dérange et questionne. Très gros coup de cœur pour un récit enchevêtré entre deux histoires dramatiques, celle de Ricky Langley pédophile et meurtrier du jeune Jeremy Guillory dans les années 90 et celle d’Alexandra elle-même.

Un texte porteur de sentiments, de réflexions. Un texte qui évoque la famille, le non-dit, le silence, la vérité. Un livre hybride, témoignage de l’horreur que représente l’inceste, la pédophilie. Des mots qui parlent de culpabilité et de pardon, de circonstances et de responsabilité. Un jeu de scène complexe où l’auteur se met à la place de la victime et aussi du coupable.

Texte qui est un cri à l’attention du lecteur, cri d’éveil à notre conscience et notre cœur. Un roman au croisement du roman noir, de l’autobiographie et de l’investigation journalistique. Une écriture intelligente, élégante, puissante, belle et brutale pour un roman qui ne laisse pas de place à l’indifférence. Empreinte du coupable, empreinte des blessures, souffrances infligées à la victime 

En 2003, étudiante en droit à Harvard, Alexandria débute un stage au sein d’un cabinet d’avocats dans le but de défendre les hommes accusés de meurtre, c’est une farouche opposée à la peine de mort. Sa voie croise celle d’un tueur, Ricky Langley, emprisonné pour le meurtre d’un enfant de 6 ans, dont la confession l’horrifie, remet en questions ses convictions.

 Elle se met à vouloir sa mort. C’est l’électrochoc que cette vision d’elle-même. Elle ne se reconnait pas et cherche à comprendre ce qui peut la pousser à ressentir une telle haine pourrait-on dire. Sa quête d’elle-même la conduit à un lien insoupçonné entre son passé et cette effroyable affaire

Une plongée qui la mène à sa propre histoire, fantôme d’un passé oublié, enfoui dans les affres de son identité, empreinte indélébile d’une blessure interne. Elle part en quête de la vérité, des vérités.

Livre poignant montrant la subjectivité de la loi et que la vérité peut être  complexe. Un roman fort que l’on n’est pas prêt d’oublier, une auteure qui force l’admiration pour son courage et sa force