Ann Llyod: innocente
Ann Llyod : innocente

 

 

Titre : Innocente

 

Auteur: Amy Llyod 

 

Editeur : Hugo thriller 

 

Nombre de pages :

 

 

 

 

Amateurs de thriller psychologique , l’intrigue de Innocente de Ann LLyod est faite pour vous , nous avons quitté les sentiers bardés d’hémoglobine, de corps torturés , de policiers ripoux et autres,  ici point d’enquête, point de meurtres sanglants, pas réellement d’actions menées tambour battant , au contraire un rythme lent, tel un battement de cœur, ponctué de quelques soubresauts. Vous allez baigner tout au long de votre lecture dans une atmosphère noire, malsaine, glauque. Tel fenêtre sur cour, nous nous collons serré au personnage de  Samantha  pour faire corps avec elle et en semi voyeur nous observons, vivons sa relation toxique avec Denis.  Denis est-il encore capable d’amour, et Sam sait-elle aimer sans un mur de verre

 La toile de fond, décor de cette relation est quasi elle-même un personnage clé du roman, recélant les secrets du passé et ceux du présent.

Coup de cœur pour ce thriller intimiste, sorte de faux huis clos qui vous imprègnent de sa moiteur. Des personnages qui ne déclenchent ni empathie, ni sympathie, ni haine,  tant ils sont dérangeant, pas  de manichéisme dans ce roman, nul n’a rien à se reprocher, nul n’est parfait.

Le roman qui se décompose en deux parties, une pendant l’incarcération de Dennis, l’autre après sa sortie, une fois qu’il a été déclaré innocent.

Il y a vingt ans, Dennis Danson est arrêté,  emprisonné pour le meurtre d'une jeune fille à Red River. Alors qu'il est dans le couloir de la mort, Netflix prépare un documentaire sur son histoire pour obtenir la révision de son procès. Pendant ce temps-là, en Angleterre, Samantha,  jeune enseignante mal dans sa vie , dans son corps est obsédée par  Dennis, une relation épistolaire commence entre eux  puis, très vite, Sam abandonne tout pour rejoindre Dennis, l'épouser et participer à sa libération.  Dennis  innocenté est libéré, il retourne avec Sam à Red River.  Mais les fantômes du passé ressurgissent avec leurs secrets. Le climat devient mouvant. Chacun s’enlisant dans le faux semblant, le non-dit. Qui croire, Denis est-il un coupable innocent ou un innocent coupable ?

 

Un thriller que je vous recommande

Nele Nuhaus : Promenons nous dans ce bois
Nele Neuhaus : Promenons nous dans ce bois

 

 

Titre: Promenons nous dans ce bois

 

Auteur: Nele Neuhaus

 

Editeur: Calmann Levy

 

 

 

 

 

Coup de cœur pour Promenons nous dans ce bois de  Nele Neuhaus, c'est un très bon roman policier avec une touche de thriller psychologique, un jeu de patience pour un  roman puzzle où les cadavres s’accumulent. L’intrigue va mettre à jour des vieux secrets bien enfouis, secrets des alcôves, adultère, jalousie , amitiés trahies. Une belle écriture sobre, l’auteure dissèque les relations entre les habitants, les dissensions, les amitiés, les non-dit ...entremêlent avec brio mensonges et vérités, les innocents coupables et les coupables innocents . Une enquête qui au fil des pages grossie, s’amplifie, s’étoffe, prend du coffre.

On retrouve Boldenstein l’enquêteur récurent de l’auteure, un crime est perpétué dans le village où il vit et a vécu son enfance, de plus, il connait le défunt qui se trouvait fréquenter la même école que lui, ce qui semble provoquer chez lui un certain malaise.

L’enquête s’avère difficile, les morts s’amoncellent, la mère de la première victime , âgée de plus de 80 ans est tuée, puis on retrouve un troisième cadavre, le point commun toutes les victimes sont des habitants du village... Ce qui laisse présager pour les forces de la police que le coupable est un habitant lui aussi. De plus l’esprit intuitif de Boldestein lui fait dire que ces meurtres sont intimement liés à des évènements qui ont eu lieu plus de quarante ans avant. 

Intrinsèquement , Nele Neuhaus allume la flamme du lecteur en rajoutant ce flash back qui nous propulse à l’été 1972 quand le meilleur ami de Boldenstein , Artur a mystérieusement disparu , un aparté qui nous permet de découvrir et d’affiner la personnalité de Boldenstein et le traumatisme qu’il a enfoui en lui.

Enfin, on notera un clin d’œil que l’auteur fait dans une sorte, je pense, d’esprit de tolérance et d’acceptation de l’autre, en choisissant deux policiers d’origine turque et syrienne donc issus aussi de l’immigration dans une Allemagne de nos jours parfois controversée sur les sujets.

Une belle réussite que je vous conseille et merci aux éditions Calmann Levy et à NetGalley pour cet envoi 

Mélanie Raabe : Sa Vérité
Mélanie Raabe : Sa Vérité

 

 

Titre : Sa vérité

 

Auteur : Mélanie Raabe 

 

Editeur : JC Lattès 

 

Nombre de pages  

 

 

 

 

Coup de cœur pour Sa vérité de Melanie Raabe , suspens très captivant, prenant créant une atmosphère pesante, anxiogène, durant les trois quart du roman , un livre mi thriller psychologique, mi roman psychologique qui pourrait déstabiliser les amateurs de purs thrillers ... L’auteure nous enveloppe dans une huis clos angoissant , un face à face , où chacun au fil des chapitres va prendre la parole , un procédé qui indéniablement fait monter la tension . Une écriture addictive, on veut savoir qui est cet homme, ce qu’il veut, quel est le secret que cache Rachel et qu’il menace de dévoiler

Il y a 7 ans, son mari est parti pour un voyage en Amérique du Sud , mais voilà, il a disparu , plus de nouvelles, ni demandes de rançon , rien , le néant ...Les années sont passées , leur fils a grandi et Sarah est passée par toutes les phases , d’abord le déni, ensuite l’effondrement, puis l’anéantissement, elle a continué à vivre, survivre pour son fils ! Et là semble t’elle, elle y est parvenue, envie de tourner la page et enfin de repartir de zéro, elle commence par se couper cette chevelure dans laquelle son mari aimait tellement passer la main , inviter ses amis à un diner chez elle et pourquoi pas refaire sa vie , mais voilà un simple appel et tout chavire, on a retrouvé son époux, il est vivant , il revient ....Mais les retrouvailles s’avèrent difficiles, cet homme bien que lui ressemblant n’est pas son époux , lui affirme le contraire ... confrontation est implacable ... Sa vérité à elle est –elle sa vérité à lui ?
Les sentiments , les émotions sont terriblement bien montrés , dépeints, Sarah bouleverse et remue le lecteur tandis que l’homme lui crée un sentiment d’angoisse ... Une vérité finale surprenante et déroutante, on quitte le suspens et le thriller et on navigue sur un roman intimiste psychologique où les failles et les fêlures s’ouvrent, se dévoilent et se referment
Un livre que je vous recommande et si vous l'avez déjà lu, j'attends vos avis.
Je remercie netgalleyfrance et les éditions Jean-Claude Lattes pour cet envoi
Jane Robins
Jane Robins

 

 

Titre : les illusions

 

Auteur : Jane Robins

 

Editeur : Sonatine

 

 

 

 

Coup de cœur pour un excellent, passionnant thriller hitchcockien mêlant un amour fusionnel, passionnel entre deux sœurs jumelles , mais l’amour n’est pas loin de la haine ... une relation sororale intense que les années ont ciselée, une osmose « amoureuse », une jalousie dévorante, une rivalité déchirante, une admiration paroxystique.  Jane Robins signe avec Les Illusions, un thriller glaçant et diabolique, une intrigue maitrisée, ficelée, un thriller redoutable à l’atmosphère frissonnante, au suspens crescendo, l’autrice balaie les pages d’un vent irrationnel qui se déchaine, folie et déraison souffle , les souvenirs déferlent en flash-back mais s’entremêlent dans une valse ou les illusions deviennent réalités et les réalités des illusions , tout est parfaitement orchestré ...

Callie et Tilda sont deux soeurs jumelles , Callie a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur , elle qui se morfond dans sa librairie, n’ayant personne dans sa vie , tandis que Tilda , elle , rayonne comme actrice , elle aime Félix et forment un couple idyllique , beaux, brillants, lumineux de quoi rendre jalouse Callie .

Un triangle des Bermudes si Callie admire sa sœur, elle pense que quelque chose se cache sous ce vernis de perfection. Tilda ne serait-elle pas sous l’emprise de Felix, sorte de pervers narcissique ? Callie se fait-elle des illusions ? N’est-ce pas seulement de l’enviosité de sa part? Quand Felix décède d’une crise cardiaque, les relations entre les deux sœurs prennent un tour inattendu et surprenant.

Deux personnalités déroutantes, chaque page semant le doute , Callie semble folle, mais ce n’est qu’une illusion ,car la page d’après c’est Tilda et de nouveau illusion  etc, etc Qui est l’ange, qui est le diable .... qui est la coupable, qui est l’innocente ... et si tout n’était qu’illusion ....Et si tout venait de l’enfance ? 

Tout s’imbrique pour un final détonnant et génial qui pourra surprendre certains , car pas vraiment conventionnel, mais j’attends vos avis si vous l’avez lu ou quand vous le lirez.

Merci aux éditions Sonatine et à Net Galley pour cet envoi. Et merci , à mon joli modèle ... e