Vincent Hauuy : le tricycle rouge
Vincent Hauuy : le tricycle rouge

 

 

 

 

 

Titre: Le tricycle rouge 

 

Auteur: Vincent Hauuy

 

Editeur:

Hugo Thriller(2017) 

Livre de poche(2018)

 

Nombre de pages

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix Michel Bussi du meilleur thriller français .

C'est un très bon livre, bien construit, bien ficelé. On y trouve de la matière , de la recherche et de la réflexion.Des scènes de crime criantes de vérité dans l'horreur, sorte de puzzle pour reconstituer les fils de l'intrigue .Un vrai talent d'écriture. Un thème prenant , des phases de paranormal, pas de lourdeurs, de lenteurs ....

L'histoire, cela fait 5 ans , que Noah, ancien profiler, n'a pas mis les pieds sur un scène de crime . Une affaire sordide va le faire revenir sur le devant de la scène . Près des deux corps , un père et sa fille , on a déposé une carte postale avec le nom de Noah et de Steve , son ancien équipier du Vermont.

Une série de cadavres va suivre . Un modus operandi similaire au «démon du Vermont» qui sévissait des années en arrière et qui a trouvé la mort en même temps que la femme de Noah .

De son côté Sophie est une blogueuse à la recherche d'un ancien journaliste devenu détective et qui a disparu dans les années 70 .

La corrélation entre les deux et avec le petit garçon étendu près d'une mare de sang et d'un tricycle rouge... vous la découvrirez en lisant ce premier roman de l'auteur 

Un thriller assez dur pour certaines âmes sensibles 

Laurent Loison : Cyanure
Laurent Loison : Cyanure

 

 

Titre: Cyanure 

 

Auteur: Laurent Loison

 

Editeur:

Hugo Thriller(2017) : 

 

Nombre de pages

 

 

Ce soir une plongée dans le noir avec le roman de Laurent Loison , Cyanure. L'auteur nous transporte dans un véritable polar, dans une enquête menée tambour battant , sans temps mort.

 

Un style qui tranche dans le vif, aussi percutant que les balles et incisifs qu'une arbalète, un scénario et des dialogues cinématographiques, de nombreux jeux de mots et des rapports de force, un rythme puissant et des joutes verbales percutantes.

Une construction parfaite et une totale maîtrise du suspens.

Des personnages forts en émotion, attachants face à un tueur en série dénué d'émotion.

Pleins de détails renforcent l'histoire et des descriptions hyper précises ponctuent le texte.

Les chapitres s'ouvrent sur une citation qui doit mettre le lecteur sur la piste et elles portent toutes sur une notion de jugement, thème récurrent du livre, en plus de la tendance politico mafieuse qui sert de toile de fond.

 

L'histoire commence au printemps 1984, avec  deux  enfants emprisonnés et violentes.

Puis de nos jours , l'affaire débute par l'assassinat d'un ministre par un tueur d'élite apte à tuer d'une seule balle enduite de cyanure un politicien ultra protégé qui plus est à plus de 1000m.

Branle bas de combat au 36 quai des Orfèvres , Florent Bargamon , sa compagne et collège Emmanuelle de Quezac et le capitaine Loic Gerbaud sont mandatés par le ministre de l'intérieur Maurice de Quezac , parrain d'Emmanuelle.

Le groupe aidé par une de leurs connaissances , un ancien légionnaire, sniper lui même vont fouiller toutes les pistes quitte à déplaire aux hautes sphères politiques. D'autant que le ministre n'est pas la seule victime et que le tueur s'attaque au grand banditisme, à des petites vieilles sans histoires... avec des modus operandi  de grande précision.

 

Le dénouement va littéralement vous bluffer , non par un super rebondissement, mais par l'originalité dont l'auteur a fait preuve...mais chut à vous de le découvrir ....

Guillaume Musso: Un appartement à Paris
Guillaume Musso: Un appartement à Paris

 

 

Titre: Un appartement à Paris

 

Auteur: Guillaum Musso

 

Editeur: Xo Editions

 

Nombre de pages

 

Un appartement à Paris de Guillaume Musso, très bon moment de lecture, un agréable moment de détente.

Certes, rien à voir avec les thrillers que j'ai l'habitude de lire, un autre style, un autre genre plus soft, plus ou moins psycho, mi-roman, mi-thriller.

Gaspard Coutances et Madeline Greene arrivent à Paris.

Gaspard est un acteur de théâtre qui arrive de Seattle  afin de s'isoler pour écrire, il est alcoolique, misanthrope, cynique.

Madeline est flic, dépressive, elle est venue d'Angleterre pour se ressourcer et fêter les fêtes de fin d'année.

Un bug informatique va réunir ces deux êtres écorchés, car ils se trouvent avoir loué le même appartement lequel s'avère être l'ancien atelier du peintre Sean Lorenz. 

La cohabitation est difficile, les deux ne se supportent pas, mais ils vont faire la paix en se trouvant un centre d'intérêt commun la peinture et la vie de l'artiste . Sean Lorenz a été terrassé par l'assassinat de son petit garçon, un an auparavant et il a laissé 3 tableaux disparus.

Gaspard et Madeline décide de mettre leurs forces en commun pour retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Ceci en devant faire face à leur propre démon.

L'histoire se déroule entre Paris et New York . On plonge dans l'art , la peinture et les peintres torturés , des génies fatigués, trop sollicités que leur art gangrène.

L'intrigue s'installe lentement, puis une course au tableau commence pour finir par une chasse à l'homme. Le rythme est donné par des chapitres courts et des sous chapitres . 

Un bon thriller à découvrir ....