Eli Anderson : Mila Hunt
Eli Anderson / Mila Hunt

 

 

 

Titre : Mila Hunt 

 

Auteur : Eli Anderson

 

Editeur  : Albin Michel

 

 

 

 

 

Vous avez adoré Divergente et Hunger Games, vous allez craquer sur Mila Hunt de Eli Anderson. Très gros coup de cœur ❤️❤️ pour un excellent roman, fiction cinématographique, Mila ce n’est pas uniquement des centaines de pages qu’on dévore, c’est un véritable livre/film avec action, suspens, psychologie qui se déroule sous nos yeux, une scénique impressionnante, un style vivant, moderne, percutant. Un roman young adult qui s’adresse à tout public, en effet dans l’œil d’un adulte brille cette flamme de l’éternel adolescent , amoureux de l’aventure. 

Mila a 17 ans, c’est une personnalité vibrante de vie, intelligente, brillante, drôle, rebelle, humaine avec ses doutes, ses appréhensions, ses faiblesses, ses forces et ce pouvoir qu’elle détient en elle, pouvoir d'imposer sa volonté à ceux qui l'entourent. Mila, ses parents, son frère vivent dans le confort du Centre, loin de la misère, des dangers de la Périphérie. Son don lui vaut d'être enlevée par les services secrets du Centre qui veulent l’utiliser pour infiltrer la Périphérie, Démos et en éliminer les chefs. Mila contrainte, forcée, accepte. Mais quelle surprise, loin du ghetto dépeint, la Périphérie cache un monde étonnant où les adolescents ont pris le pouvoir, un monde où la démocratie et la liberté sont importantes mais comme on le sait tous l’utopie frôle souvent le mirage. Que recèle réellement la réalité, une cité qui fait peur ou qui fait envie? Qui sont ses chefs redoutés du centre?  Mila veut comprendre pourquoi on lui a menti.  Réalité, fiction que cache le centre, que cache Démos? Mila va essayer de démêler, le vrai du faux, le faux du vrai. Tout en restant elle-même, avec ses valeurs

Une plongée au cœur d'un monde fantastique, un récit travaillé, des personnages captivants , une montée en puissance un regard sur la notion de société et de démocratie font la force de ce roman . Une fin ouverte qui laisse présager pour notre plus grand plaisir une suite.

 Un roman vraiment au top que je vous recommande et un très grand coup de cœur pour son auteur, sa gentillesse. Un livre, c’est une histoire, c’est une plume et voici un auteur qui la manie avec brio.

 

 

 

Titre : la première fois que j'ai été deux 

 

Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède

 

Editeur: Flammarion Jeunesse

 

 

Bonjour, ah l’amour, il n’y a rien de plus beau pour moi que les émois amoureux. Ah le premier amour, celui qui vous donne le vertige et vous chavire. C’est ce que vont vivre Karen et Tom , les deux tourtereaux du très bon roman de Bertrand Julien-Nogarède: la première fois que j’ai été deux,  une histoire d’amour , de société qui va nous transporter dans les méandres de la jeunesse,, du premier je t’aime et de la vie.

Quel beau coup de cœur que ce roman empli de tendresse. Certes , je n’ai plus l’âge de nos deux amoureux , mais comme j’eux aimé à leur âge connaitre une telle passion , un tel élan du cœur . Et puis le temps ne compte pas en amour , et l’amoureuse de l’amour que je suis vous dira que ce roman n’est pas seulement un roman Young adulte , il s’adresse à tous ,car Karen et Tom sont très matures pour leur âge à l’image de cette génération

Une écriture simple , vivante à l’image de la jeunesse , de la vie , sans fioriture , sans lourdeur , mais une expression tellement réaliste du langage actuel , ponctué d’un brin de poésie qui en fait tout le charme , l’auteur nous entraine dans un beau voyage musical, un voyage émotionnel  et nous faire découvrir les beautés de Londres .

Quelle belle personne que Karen , cette adolescente assez solitaire , un rien pessimiste , mais on le serait à moins vu son passé et son présent , mure , intelligente , cultivée , férue de littérature , elle qui confie tout , sans fard , sans filtre à son journal de bord, ses doute , ses envies, ses rêves , ses passions comme l’écriture. Elle, sélective sur ses coups de cœur amoureux , méfiante de ce que ces émois pourraient produire sur elle .

Quant à Tom, quand elle le voit ce jeune anglais mystérieux et  intrigant avec sa cravate , passionné de musique,  un brin sec  et  pourtant gentleman , un garçon plein de surprise , comment ne pas perdre pied et ne pas se noyer dans les élans de son cœur qui la pousse dans ses bras .

La fin qu’en dire , qu’elle n’est que le début du commencement et j’espère une suite très vite .

Titre : la première fois que j'ai été deux 

Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède

Editeur: Flammarion Jeunesse

 

 

Bonjour, ah l’amour, il n’y a rien de plus beau pour moi que les émois amoureux. Ah le premier amour, celui qui vous donne le vertige et vous chavire. C’est ce que vont vivre Karen et Tom , les deux tourtereaux du très bon roman de Bertrand Julien-Nogarède: la première fois que j’ai été deux,  une histoire d’amour , de société qui va nous transporter dans les méandres de la jeunesse,, du premier je t’aime et de la vie.

Quel beau coup de cœur que ce roman empli de tendresse. Certes , je n’ai plus l’âge de nos deux amoureux , mais comme j’eux aimé à leur âge connaitre une telle passion , un tel élan du cœur . Et puis le temps ne compte pas en amour , et l’amoureuse de l’amour que je suis vous dira que ce roman n’est pas seulement un roman Young adulte , il s’adresse à tous ,car Karen et Tom sont très matures pour leur âge à l’image de cette génération

Une écriture simple , vivante à l’image de la jeunesse , de la vie , sans fioriture , sans lourdeur , mais une expression tellement réaliste du langage actuel , ponctué d’un brin de poésie qui en fait tout le charme , l’auteur nous entraine dans un beau voyage musical, un voyage émotionnel  et nous faire découvrir les beautés de Londres .

Quelle belle personne que Karen , cette adolescente assez solitaire , un rien pessimiste , mais on le serait à moins vu son passé et son présent , mure , intelligente , cultivée , férue de littérature , elle qui confie tout , sans fard , sans filtre à son journal de bord, ses doute , ses envies, ses rêves , ses passions comme l’écriture. Elle, sélective sur ses coups de cœur amoureux , méfiante de ce que ces émois pourraient produire sur elle .

Quant à Tom, quand elle le voit ce jeune anglais mystérieux et  intrigant avec sa cravate , passionné de musique,  un brin sec  et  pourtant gentleman , un garçon plein de surprise , comment ne pas perdre pied et ne pas se noyer dans les élans de son cœur qui la pousse dans ses bras .

La fin qu’en dire , qu’elle n’est que le début du commencement et j’espère une suite très vite .