Valérie Perrin: les oubliés du dimanche
Valérie Perrin: les oubliés du dimanche

 

Titre : Les oubliés du dimanche

 

Auteur : Valérie Perrin

 

Editeur:

Albin Michel (2015):  19,50 euros 

Livre de Poche(2017) : 7,90 euros

 

Nombre de pages :   378/409

 

 

 

Un très gros coup de cœur pour le superbe roman de Valerie Perrin, les oubliés du dimanche, un livre à la grande humanité, sensible. Un récit d’une grande beauté. Un livre émouvant sur la mémoire, un livre touchant sur la transmission, une belle écriture fine, fluide  et moderne. Un roman cinématographique , on ferme les yeux après chaque lecture de page et on voit le film du roman défiler. Un jeu scénique impressionnant, deux histoires , deux femmes , une encore jeune au début de sa vie, une autre en fin de vie , l’une se faisant la voix de l’autre et donnant enfin vie à sa propre existence.

 L’auteure parle de la vieillesse, de ce 4ème âge , que l'on redoute en y portant un regard tendre mais sans complaisance. Elle évoque avec tristesse et mélancolie, ces « oubliés du dimanches » , ces personnes très âgées laissées pour compte par leur famille .

De nos jours, Justine a 21ans , elle est aide-soignante dans une maison de retraite, les Hortensias situé à Milly en Bourgogne, elle ne compte pas ses heures de travail. Elle est un brin fantasque passant certaines de ces soirées au Paradis et couchant avec Je-ne-me-rappelle-plus-comment . Ses parents, son oncle, sa tante ont péri quand elle avait 4ans dans un accident de voiture, la laissant seule avec Jules son cousin qu’elle considère comme son frère, ils ont été élevés par leurs grands-parents paternels. Justine meurtrie par ce passé douloureux que personne ne veut évoquer, se passionne pour les résidents des Hortensias.

Hélène avec sa mouette est sa préférée , Justine note dans son cahier bleu ses souvenirs qui immergent de sa mémoire défaillante : sa détresse, jeune, de ne pas arriver à apprendre à lire, sa rencontre avec Lucien, leur amour, le café de Milly, la guerre, Simon caché dans leur cave, la Gestapo, Lucien déporté ... Justine va déterrer de lourds secrets et finir par affronter ceux de sa propre famille.

Un magnifique roman à découvrir et qui me donne une envie irrésistible de me plonger très vite , dans changer l'eau des fleurs le deuxième livre de cette auteure que j'espère rencontrer à l'occasion d'un salon, l’avez-vous lu, j'attends vos commentaires 

Laurence Peyrin : la drôle de vie de Zelda Zonk
Laurence Peyrin : la drôle de vie de Zelda Zonk

 

Titre : La drole de vie de Zelda Zonc 

 

Auteur:Laurence Peyrin

 

Editeur :

Kero: 19,90 euros 

Pocket : 7,50 euros

 

                                                      Nombre de pages: 392 / 445

 

 

 

 

Une très jolie romance, la drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin.
Avec ce magnifique soleil , allongée dehors, sur un canapé, l’esprit vagabond, je m’y suis plongée et l’ai dévoré d’une traite.
C’est un très bon roman sensuel , un roman d’amour plein de tendresse et de passion, de vie, à l’écriture agréable, des personnages attachants et tendres.
Et si vous aimez le dépaysement, vous serez servis. Les villes y sont très bien décrites et l'on voyage aux fils des pages, se disant qu’un weekend, comme le vit Hanna à Paris est des plus tentants .

Hanna, notre héroïne vit en Irlande, entourée de son mari Jeffrey, de sa nièce Patti, qu'elle élève comme sa fille, de sa sœur hôtesse de l'air Gail et de son amie et collaboratrice Marsha. Tout semble parfait . Mais Hanna est victime d'un grave accident de la route qui va remettre en question cette vie toute tracée . En rencontrant Zelda Zonk, une vieille dame de 85 ans, sa compagne de chambre à l'hôpital, Hanna va évoquer l'amour, la passion, les compromis et la culpabilité dans un couple

Zelda Zonk est un personnage pétillant, joyeux, intuitif, intelligent, distribuant des leçons de vie et de tendresse à Hanna. Et surtout, il y a ce mystère qui plane autour d'elle et qui va devenir obsessionnel chez Hanna: Zelda Zonk était le pseudonyme de Marylin Monroe quand elle voulait passer inaperçue. La star serait-elle en vie, retirée de tous dans un petit cottage irlandais ?

Et la romance dans tout ça me direz vous ? La douce Zelda a un fils, et quel fils , séducteur, séduisant, charmant. Alors notre jolie Hanna , cèdera , ne cèdera pas à la tentation ? Coup de folie, raison, déraison passionnelle ou amour, là , est la question....
Hélas, la fin m’a laissé sur ma faim, j’aurais tant aimé un autre final, vous me comprendrez si vous l'avez lu , mais , je pense que l’auteure voulait une suite et donc il ne pouvait en être qu’ainsi , espérons que le deuxième opus verra mes souhaits devenir réalité ..

Didier van Cauwelaert : Jules
Didier van Cauwelaert : Jules

 

Titre: Jules 

 

Auteur: Didier van Cauwelaert

 

Editeur:

Albin Michel(2015): 19,50 euros

Livre de poche(2017): 7,20 euros

 

Nombre de pages      

 

 

 

Un adorable livre détente que j'ai lu d'une traite , Jules ,  de Didier van Cauwelaert , un livre de l'été plein de tendresse ....

 

Et d'amour , l'histoire d'une jeune , belle aveugle trentenaire , Alice  maquillée , pimpante dans son short rouge , ses talons jaune et son haut turquoise , qui à l'aéroport accompagné de son compagnon Jules ( son chien guide !!!!) va croiser le chemin de Zibal , 42 ANS diplomé  mais que le destin a conduit à tenir un stand de bonbon ... c'est le coup de foudre , mais la belle s'envole pour Nice et une opération pour lui rendre la vue et Zibal reste au sol dans l'attente de son retour mais comment retrouvé une aveugle qui n'en est plus une ... Sans oublier  ce pauvre Jules qui se retrouve au chômage  forcé et qu'on redonne à un autre aveugle ,,,,, lui qui n'a en tête que de retrouver sa maîtresse  aidé par Zibal qu'il a retrouvé !!!!

 

Je n'en dévoile pas plus ...... roman léger , plein de vie et pétillant !!!! Et même si je suis pas très chien , celui ci a du chien